1-About us

Dans la capitale roumaine, les contrastes entre les quartiers sont frappants. En découvrant la ville, on perçoit une réalité sociale difficile. Le quartier de Ferentari, situé au sud ouest de Bucarest, est ainsi le plus pauvre de la capitale. Touché par le déclin depuis 1989, sa dégradation s’est accélérée depuis le début des années 2000. Les familles y habitent dans des blocs délabrés, où règnent insécurité et insalubrité, ce qui ne permet pas aux enfants de bénéficier d’une scolarité correcte et favorise donc l’abandon scolaire.

Ainsi, l’association Valentina România est implantée dans le secteur 5, à Ferentari. Son centre d’accueil de jour, la Casa Valentina, est ouvert la semaine ainsi que pendant les vacances scolaires et l’été, pour aider les enfants à suivre une scolarité normale. L’objectif est de les soutenir afin qu’ils puissent trouver un avenir meilleur.

L’association Valentina a ainsi mis en place deux programmes, qui permettent de soutenir 100 enfants, ce qui représente 80 familles. Concrètement, 40 enfants sont accueillis tous les jours au sein du centre de jour pour faire leurs devoirs, suivre des activités pédagogiques et créatives, ainsi que recevoir un repas chaud. Leurs familles sont également suivies dans la réinsertion sociale et professionnelle. Par ailleurs, Valentina România aide également 60 enfants de maternelle, afin qu’ils puissent avoir accès à une pré-scolarisation.

Le financement de l’association est assuré uniquement par des fonds privés et des donations de particuliers, de fondations et d’entreprises.

En savoir plus